18.9 C
Johannesbourg
dimanche, septembre 25, 2022

Ghana, 1ère destination prisée pour l’investissement en Afrique de l’Ouest, selon Fitch

Must read

Le Ghana a été classé 1er en Afrique de l’Ouest et 2e en Afrique subsaharienne par Fitch Solutions, la branche de recherche de l’agence de notation Fitch, comme la meilleure destination pour les investissements et le commerce.

Avec un score de risque commercial et d’investissement de 50,9 %, le pays a dépassé la moyenne de l’Afrique de l’Ouest de 36,4 %.

Malgré les défis auxquels l’économie est confrontée, le pays s’est également classé 88e sur 201 marchés mondiaux en termes d’environnement concurrentiel pour les investissements et le commerce.

Pour l’ouverture économique, le Ghana a obtenu 58 % et 50 % pour le risque de commerce et d’investissement.

En termes d’intervention gouvernementale et juridique, la nation a obtenu respectivement 45% chacun.

De même, avec un score de criminalité et de risque de sécurité de 51 %, le Ghana a dépassé la moyenne de l’Afrique de l’Ouest de 33,3 % et se classe à la 1ère place au niveau régional et à la 90e place sur 201 marchés dans le monde.

Le rapport a souligné que les marchés du Ghana ont des fondamentaux solides, notamment des antécédents d’investissements privés dans les infrastructures énergétiques, une stabilité politique et une sécurité relativement élevées et un paysage concurrentiel relativement diversifié.

Il a cependant exprimé son inquiétude quant à la dépréciation du cedi qui, selon lui, rendra à court terme les investisseurs privés plus réticents à investir dans le secteur des infrastructures du Ghana.

Il ne s’attend donc pas à ce que les investissements privés atténuent de manière significative l’impact négatif de la modération des dépenses d’infrastructure publique sur la croissance de l’industrie de la construction du marché.

«Nous prévoyons qu’une dépréciation substantielle du Cedi par rapport au dollar américain en 2022 rendra à court terme les investisseurs privés plus réticents à investir dans le secteur des infrastructures du Ghana. Nous ne nous attendons donc pas à ce que l’investissement privé amortisse de manière significative l’impact négatif de la modération des dépenses d’infrastructures publiques sur la croissance de l’industrie de la construction du marché.

Voici quelques points clefs:
• Ouverture économique – Score 58% – Classement 1er
• Risque de commerce et d’investissement – Score 50% – Classement 1er
• Gouvernement – Score 45% – Classement 2ème
• Intervention Juridique – Score 45% – Classement 2e
• Risque de criminalité et de sécurité – Score 51e – Classement 1er

Credit: Venicia Guinot pour Tropics Press Office

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_imgspot_img

Latest article

Sign up to our newsletter

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Something went wrong

Tropics Magazine will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.